Quelques souvenirs d’école, très flous. L’escalier en pente qui descend vers l’école. Je joue que je m’appelle Sarah. Je mange à la cantine. Des petites tables dans une pièce lumineuse. Je ne « vois » pas la salle de classe, ni la cour de récré.

Notre maison est cambriolée. Je me revois expliquer à la maîtresse, à la cantine, que j’ai entendu les voleurs passer dans la rue, la veille.

Mon frère est très très rond. Je l’appelle « Bourdon dodu ».